IMPRESSIONS NUMÉRIQUES NOIR & BLANC

COMMENT PRÉPARER SON FICHIER

En résumé pour faire un tirage noir & blanc d’une de mes photos :

 

Connaître la taille d’impression de mon image à 300 dpi.

Attribuer à mon fichier un mode "niveaux de gris" pour une impression en noir & blanc.

Enregistrer mon fichier au format TIFF.

En détail, pour bien comprendre

Une photographie numérique est composée de pixels qui sont produits par votre appareil photo.
Mais qu'est-ce qu'un pixel ?
Ce mot provient de l'anglais picture element (élément d'image). C'est le plus petit élément d'une image numérique. Le pixel est l'unité de base permettant de mesurer la dimension d'une image numérique matricielle. Chaque photosite du capteur de votre appareil photo numérique produit un pixel.


Qu'est-ce qu'une image matricielle ?
Une image matricielle, ou "carte de points" (de l'anglais "bitmap"), est une image constituée d'une matrice de points colorés. C'est-à-dire, constituée d'un tableau, d'une grille, où chaque case possède une couleur qui lui est propre et est considérée comme un point. Il s'agit donc d'une juxtaposition de points de couleurs formant, dans leur ensemble, une image.

Définition, résolution et taille

La définition est le nombre total de pixels que compte votre image. Elle résulte du capteur de votre appareil photo.

Les papiers Fine-Art proposés par

du Pixel au Point !

Impression n&b

Les formats et les tarifs

du Pixel au Point !

Transmettre ses images au labo photo

du Pixel au Point !

Comment connaître la définition de son appareil photo ?
Reportez-vous à la fiche technique de votre appareil photo, elle est en général indiquée dans le chapitre concernant votre capteur et est donnée en pixels.

 

La résolution pour l'impression d'une image se définit en point par pouce (en anglais : dot per inch - dpi), 1 pouce mesure 25,4 mm
 

La résolution idéale de vos images pour l'impression est de 300 dpi.
    - A 300 dpi, la taille d'un pixel sera : 25,4mm / 300 = 0,08 mm
    - A 72 dpi, la taille d'un pixel sera : 25,4 / 72 = 0,35 mm
L’œil humain ne peut distinguer les objets en dessous de 0,1mm (100 micromètres).


La taille de votre image native dépend donc du capteur de votre appareil photo.
                                
Comment calculer la taille d'impression des images produites par votre appareil ?
La formule mathématique est : (nombre de pixels en largeur (ou en hauteur) / résolution) X 1 pouce (25,4 mm) = xxx mm

Exemples :

    Canon Eos D70
    Capteur CMOS de 22,5 x 15 mm
    Taille maximum d'image : 5472 x 3648 pixels
    Taille d'image à 300 dpi :  (5472/300) x 25,4 = 463,2 mm
                                             (3648/300) x 25,4 = 308,8 mm
    Votre taille image native imprimable à 300 dpi sera de 30,88 x 46,32 cm

    Fuji X100T
    Capteur CMOS de 23,6 x 15,6 mm
    Taille maximum d'image : 4896 x 3264 pixels
    Taille d'image à 300 dpi :  (4896/300) x 25,4 = 414,5 mm
                                             (3264/300) x 25,4 = 276,3 mm
    Votre taille d'image native imprimable à 300 dpi sera de 27,63 x 41,45 cm

Comment connaître la résolution de votre image à une taille d'impression donnée ?

Pour cela vous pouvez utiliser Photoshop, aller dans le menu "Taille d'image". Il vous faut désélectionner "Rééchantillonnage" sinon votre logiciel va créer de nouveaux pixels. Et en créant de nouveaux pixels, votre image aura des dimensions plus grandes mais perdra en netteté et piqué.

Votre image native mesure 4256 x 3832 pixels. A 300 dpi, la taille d'image est 360 x 239 mm. Si vous modifiez la largeur à 600 mm, votre résolution deviendra 180 pixels par pouce. Votre taille de pixel sera donc de 0,14 mm. Les points seront visibles à l'œil nu.
En dessous de 240 dpi, l'œil humain commence à percevoir les points qui composent l'image.
Bien entendu cette perception des points varie selon la distance à laquelle vous regardez le tirage, une image de 20 x 30 cm ne se regarde pas à la même distance qu'une image faisant 2 x 3 m.

Faites l'expérience avec l'affichage en 4 x 3 m, si vous la regardez à 1 mètre de distance, vous percevez les taches correspondant aux pixels, si vous la regardez à une distance de 10 mètres (ce pour quoi elle est prévue), vous percevez une image sans pixels.

Les différents formats de fichiers d'image

- le RAW : vient du mot anglais "brut".

Le RAW contient les données brutes issues de l'enregistrement de la lumière par le capteur. On peut le considérer comme un négatif numérique qu'il faut encore développer. C'est un format atypique qui n'est pas bitmap comme le JPEG ou le TIFF. Il est un stade intermédiaire du flux de production situé entre la capture de la lumière et l'obtention d'une image affichable à l'identique sur tous les supports de visualisation. Pour obtenir cette image il faut développer votre négatif numérique dans votre chambre claire numérique (votre ordinateur) au moyen d'un logiciel (logiciel propriétaire du constructeur de votre boîtier, Camera Raw, Lightroom, DxO Optics, etc.) qui va l'interpréter et le transformer : le dématriçage. Vous pourrez alors le convertir en JPEG, en TIFF, en PSD ou en DNG. Chaque constructeur d'appareil photo a son propre format RAW : Canon CR2, Nikon NEF, Fuji RAF, etc.

- le JPEG : cet acronyme provient du nom du groupe de travail qui a établi cette norme d'image adoptée en 1992.

C'est un algorythme de compression inclus dans le processeur de votre appareil photo qui produit une interprétation des données brutes issues de l 'enregistrement de la lumière par son capteur et en fait une image affichable sur tous les supports de visualisation. Ce processus de compression entraîne des pertes d'informations irréversibles et une altération visuelle mais permet d'obtenir des fichiers de poids moins importants qu'en TIFF ou en RAW.

- le TIFF : Tagged Image File Format.

Un format de fichier pour image numérique lu par beaucoup de logiciels de traitement d'image matricielle. Il est très utilisé dans l'industrie graphique car il est très flexible et permet de faire des compressions sans perte d'information.

- le DNG : en 2004, l'éditeur de logiciels Adobe, pour tenter de standardiser les multiples formats RAW, a créé le DNG (Digital Negative).

Ce format veut garantir l'accès durable (rien n'exclut la disparition d'un constructeur) aux photographies archivées.

- le PSD : en d'autres termes Photoshop Document.

C'est le format propriétaire du logiciel Photoshop. Il permet la conservation des éléments de réalisation ou de modification de l'image comme les calques et masques.

Pour l’impression, il faut idéalement que vos images soient au format TIFF.

Espace colorimétrique

Qu'est-ce qu'un espace de couleur ?

Un espace de couleur est une représentation des couleurs dans un système de synthèse des couleurs. On l'appelle aussi gamut.L'espace CIE Lab (L*a*b*) est l'ensemble des couleurs que voit l'être humain. Le CIE Lab est le gamut de l'être humain. Les possibilités d'un écran d'ordinateur ou d'une imprimante, exprimées dans de tels espaces, sont loin de couvrir toutes les couleurs visibles par l'œil humain. Le domaine des couleurs réalisables, ou gamut d'un appareil, s'appelle aussi profil de couleur.

 

Chaque périphérique (écran, imprimante, capteur…) a son système de couleurs primaires et son profil couleur.

Synthèse additive :

écrans, moniteur

Synthèse soustractive :

imprimerie, imprimantes

RGB : red, green, blue = RVB : rouge, vert, bleu

    - appareil photo
Votre appareil photo vous propose en général le choix entre deux espaces colorimétriques : le sRVB ou l'Adobe RVB. Ces deux espaces colorimétriques n'affichent pas le même gamut (espace de couleurs). L'Adobe RVB affiche un gamut plus large que le sRVB. Nous vous conseillons de sélectionner le gamut le plus étendu pour réaliser vos prises de vues.

    - écran
La totalité des écrans sait reproduire l'espace sRVB, certains (de plus en plus nombreux) sont capables de reproduire les couleurs contenues dans l'espace Adobe RVB.

    - imprimante
Les imprimantes ont elles aussi leur espace colorimétrique. Il est appelé CMJN, comme cyan, magenta, jaune et noir, les quatre couleurs primaires utilisées en imprimerie et pour l'impression numérique.

Pour réaliser vos tirages en noir & blanc, nous avons remplacé les encres cyan, magenta et jaune par des encres noires de gradations différentes.

Ces différents appareils (ou périphériques) ont des espaces colorimétriques différents. Pour l’impression, il faut donc convertir son fichier image.

- image en noir & blanc

Lorsque vous importez votre fichier image dans votre logiciel de traitement d’image, il sera en mode RVB. Pour l’imprimer en noir & blanc, il faut le convertir en mode "Niveaux de gris".

Attention, cette opération ne peut se faire qu'avec le logiciel Photoshop. Le logiciel Lightroom ne fait pas de conversion du mode couleur. Même si vous convertissez votre image en noir & blanc, elle reste en mode RVB.

Gestion des couleurs

A toutes les étapes du parcours d’une photo (depuis son acquisition jusqu’à son impression) on peut constater qu’il peut y avoir des différences de couleurs. Les différents appareils (ou périphériques) ne reproduisent pas les couleurs de la même manière. La gestion des couleurs cherche à « gommer » ces différences, ces écarts. En d’autres termes la gestion des couleurs cherche à transmettre la bonne couleur d’un appareil à un autre.

C’est pour cela qu’il est important et nécessaire de mesurer l’ensemble des couleurs que ces périphériques sont capables de reproduire et avec quels défauts. Cette calibration permet de déterminer le gamut de l’appareil par rapport à l’espace CIE Lab. C’est la carte d’identité colorimétrique d’un appareil. Toutes ces informations seront contenues dans un fichier appelé profil ICC et qui sera rattaché à votre fichier image.

Chez du Pixel au Point ! nous calibrons, à l’aide de colorimètres et spectrophotomètres professionnels, nos écrans et nos imprimantes régulièrement.

A partir de ces mesures nous éditons des profils ICC que nous mettons à votre disposition.

du Pixel au Point ! et vos images prennent vie...

  • Facebook Social Icon

© 2017-2018 par du Pixel au Point !  -  Sarl FDM au capital de 7 622,45 €  -  RCS 394 996 813 Lyon - TVA Intracom FR 39 394996813

Espace consacré à la photographie, numérique comme argentique  -  22, montée des Carmélites - 69001 Lyon - France

Ouvert du lundi au vendredi de 14h à 20h, le samedi de 14h à 18h et sur rdv les matins.

  • Icône social Instagram